Retour à Bon à savoir

Retraite

Il convient de se préoccuper en détail de sa retraite à 50 ans au plus tard. En effet, en 10 à 15 ans, vous pouvez faire énormément pour aménager votre retraite selon vos souhaits

loading

Rente, capital... ou les deux?

Le choix du mode de versement de votre avoir de vieillesse est important. Vous pouvez choisir une rente, un versement en capital ou une combinaison des deux. Une fois cette décision prise, elle est irréversible.

Quelle est la meilleure solution?

La forme sous laquelle vous percevez votre avoir de la caisse de pensions impacte votre situation financière à la retraite: flexibilité et avantages fiscaux? Ou plutôt sécurité et moins de formalités?

Il convient de choisir la variante selon votre tolérance au risque et votre situation financière et familiale. C'est pourquoi un choix mixte est souvent judicieux. Par exemple 80% en rente, et 20% en capital.

Questions pour prendre la bonne décision

  • A combien se montent vos frais fixes et vos engagements financiers?
  • Vous souhaitez une rente viagère régulière? Ou vous voulez gérer votre capital vous-même à la retraite?
  • Vos connaissances sont-elles suffisantes pour placer votre capital de manière sûre et rentable?
  • Quelles sont les répercussions fiscales de l’une et de l’autre option?
  • Quelle est la couverture de vos proches en cas d'invalidité ou de décès?

Liste de contrôle Points à observer

  • Rente ou capital? Une fois cette décision prise, il n'est plus possible de faire marche arrière. Il convient donc de bien peser le pour et le contre. Une combinaison peut être un compromis.
  • Il est recommandé de faire appel à un expert.
  • Si vous optez pour un versement en capital, vous devez en informer votre caisse de pensions suffisamment tôt. En général, entre un an et un mois avant l'âge ordinaire de la retraite.
  • Au moment de leur versement, les capitaux du 2e pilier et du pilier 3a sont imposés. Il est donc judicieux d'étaler les versements sur plusieurs années.