Risques de la vie

Un héritage peut combler des attentes, alors que des coups durs peuvent assombrir votre avenir. Divorce, accident, maladie ou décès: prenez les devants.

loading

La maladie est bien plus fréquente que les accidents

En cas d'absence de courte durée, la couverture d'assurance est en général bonne. En revanche, un arrêt de travail de longue durée implique des pertes financières importantes. Vous pouvez vous prémunir contre ce risque.

Les personnes en activité ne sont pas les seules à bénéficier des prestations du 1er pilier (AI). Toutefois, les personnes sans activité lucrative doivent elles-mêmes veiller à éviter les lacunes de cotisations (le montant annuel minimum doit être versé soit avec la cotisation du partenaire, soit directement à l'AVS). Il en va autrement des indemnités journalières collectives et des rentes LPP du 2e pilier, qui sont réservées aux personnes en activité.

Cette situation est problématique, surtout pour les quatre groupes ci-après.

  • Personnes sans caisse de pensions (p. ex. étudiants) En cas d'invalidité, ces personnes ne perçoivent qu'une rente du 1er pilier, au plus tôt un an après la survenance du cas.
  • Personnes aux revenus faibles (p. ex. jeunes actifs) En raison des faibles revenus de ces personnes, les prestations d'invalidité du 1er et du 2e pilier sont minimes.
  • Personnes aux revenus élevés (plus de 100 000 francs par an, mais solution LPP minimale) Comme le salaire assuré est limité dans la caisse de pensions, les prestations de prévoyance en cas d'invalidité ne couvrent de loin pas le salaire perçu jusqu'alors.
  • Indépendants Contrairement aux salariés, les indépendants ont un désavantage permanent en ce qui concerne le soutien de l'Etat. Ils ont donc besoin d'une couverture facultative dans le cadre du 2e, voire du 3e pilier.

Le montant des rentes AI dépend de trois facteurs: la solution de prévoyance de votre employeur, votre salaire et si vous avez des enfants en première formation (jusqu'à 25 ans maximum). Important: en général, les prestations totales en cas de maladie sont plus faibles que celles en cas d'accident et ne suffisent souvent pas à maintenir le niveau de vie habituel.

Montant des prestations

  • Certificat de prévoyance: le montant des prestations figure sur le certificat de prévoyance.
  • Obligation de continuer à verser le salaire: durant les premiers jours, votre employeur continue de verser votre salaire à 100%. La durée de ce versement dépend de la durée de l'engagement et du contrat de travail.
  • Indemnités journalières en cas de maladie: par la suite, des indemnités journalières à hauteur de 80% de votre dernier salaire vous sont généralement versées.
  • Rente AI: une rente AI est versée au plus tôt un an après la survenance du cas. Son montant est fonction du degré de l'invalidité, du nombre d'années de cotisation et du revenu annuel moyen.
  • Indemnités journalières: en règle générale, les indemnités journalières de l'assurance d'indemnités journalières cessent après deux ans au plus tard. Elles sont remplacées, le cas échéant, par une rente du 2e pilier.


Durée des prestations

  • Les indemnités journalières en cas de maladie sont généralement versées durant deux ans. A partir de l'âge de la retraite ordinaire (hommes 65 ans/femme 64 ans), la rente AI est convertie en une rente AVS.
  • En principe, le 2e pilier verse la rente AI à vie. La plupart des prestataires de solutions de prévoyance convertissent toutefois la rente d'invalidité en rente de vieillesse à l'âge ordinaire de la retraite. Celle-ci ne doit pas être inférieure à la rente d'invalidité minimale.

Liste de contrôle: points à observer

  • Lacunes de couverture: en général, la rente d'invalidité des 1er et 2e piliers s'élève à 60% du dernier salaire seulement. Il y a donc une lacune de couverture que vous pouvez combler dans le cadre de la prévoyance privée (3e pilier).
  • Accidents non professionnels: si vous travaillez moins de huit heures par semaine, vous devriez vous assurer auprès de votre caisse maladie pour les frais de traitement en cas d'accident non professionnel.
  • Montant de la prestation: le montant de vos prestations en cas de maladie prolongée dépend de la solution de prévoyance de votre employeur. Les informations détaillées à ce sujet figurent sur votre certificat de prévoyance.
  • 3e pilier: les prestations d'invalidité versées aux personnes sans caisse de pensions, aux personnes dont les revenus sont faibles ou élevés, ainsi qu'aux indépendants sont souvent insuffisantes. Une couverture est donc indispensable, p. ex. au moyen du 3e pilier.
  • Lacune de cotisations: les personnes inaptes au travail pendant plus de trois mois suite à une maladie ou à un accident risquent d'avoir des lacunes de cotisations dans le 1er pilier. Cela peut entraîner une réduction de la rente AVS ou AI. Dans ce cas, veuillez vous adresser à la caisse de compensation AVS cantonale.
×