Zurück zu Planification financière personnalisée

Conséquences financières de l'invalidité

Si une personne ne peut plus faire son travail pour des raisons de santé, l'on parle d'une incapacité de gain ou de travail. La question déterminante est ici de savoir si la cause est une maladie ou un accident. En effet, les prestations des assurances sociales peuvent fortement varier selon la cause.

L'incapacité de gain peut survenir à tout moment et chez tout le monde. Les conséquences financières d'une telle situation ne doivent pas être sous-estimées. Une lacune apparaît pour chaque personne concernée, indépendamment de la situation de vie ou de travail. L’incapacité de gain est consécutive à un accident ou à une maladie, la cause principale étant la maladie dans environ 90% des cas.

Swiss Life - En bref: La couverture des risques

Est réputée incapacité de travail toute perte, totale ou partielle, de l’aptitude de l’assuré à accomplir dans sa profession ou son domaine d’activité le travail qui peut raisonnablement être exigé de lui. Elle peut survenir suite à une atteinte à la santé physique, mentale ou psychique. L'incapacité de travail peut durer quelques jours (p. ex. une grippe) ou plus en cas de grave trouble de la santé. Dans le cadre de l'obligation d'atténuer le dommage, il est possible d'attribuer à un collaborateur un travail de remplacement pouvant raisonnablement être exigé de lui.

Si la perte de l’ensemble ou d'une partie des possibilités de gain de l’assuré sur le marché du travail résulte d’une atteinte à sa santé, on parle d'incapacité de gain. La santé physique, mentale ou psychique est ici concernée. L'incapacité de gain subsiste si, malgré les traitements et les mesures de réadaptation exigibles, la personne ne peut plus exercer d'activité visant à assurer sa subsistance. Cela concerne l'activité exercée jusqu'alors ainsi que tout autre travail pouvant raisonnablement être exigé.