Fonder une entreprise, c’est aussi assurer sa prévoyance

Vous êtes indépendant ou envisagez de le devenir? Parallèlement à votre activité, vous devez aussi penser à deux autres aspects importants: la prévoyance vieillesse et la couverture des risques de décès et d’invalidité.

La prévoyance est essentielle pour tous

Durant la phase initiale, la prévoyance vieillesse est souvent négligée. Il en va de même pour la couverture du risque d’incapacité de gain ou la protection des survivants en cas de décès.

Pourtant, comme tous les autres, les créateurs d’entreprises, les collaborateurs et leurs proches sont exposés à d’innombrables risques: maladie, accident, décès.

Swiss Life vous épaule lorsque vous devenez indépendant, en assurant votre entreprise et les personnes qui ont un lien existentiel avec elle.

original

Les entrepreneurs sont légalement tenus de conclure certaines assurances et d’assurer la prévoyance de leurs collaborateurs (p. ex. caisse de pensions et assurance accidents). Les réglementations portant sur les assurances de personnes diffèrent selon la branche et la forme juridique de l’entreprise.

Dans la liste de contrôle pour la prévoyance des créateurs d’entreprise vous trouverez une présentation très utile de toutes les assurances.

En tant que propriétaire d’entreprise, vous voulez vous couvrir, ainsi que votre famille et vos partenaires commerciaux, en cas de difficultés financières suite à un accident, une maladie ou un décès, tout en réalisant des économies d’impôts ?

Veuillez observer ce qui suit:

  • Si vous êtes indépendant, vous n’êtes plus obligatoirement assuré dans le cadre de la prévoyance professionnelle. Seules les assurances AVS/AI/APG sont obligatoires. De ce fait, votre prévoyance personnelle est cruciale.
  • Si vous êtes propriétaire d’une SA ou d’une SàRL, vous êtes soumis à la même obligation d’assurance que tous les autres collaborateurs.
     

En tant que propriétaire d’entreprise, vous pouvez avantageusement compléter les prestations des 1er et 2e piliers:

  • A titre privé, vous pouvez opter pour une solution de prévoyance liée (pilier 3a), avec une déduction fiscale de 6768 francs au maximum . En tant qu’indépendant sans affiliation à une caisse de pensions, vous pouvez faire valoir une déduction fiscale plus importante dans le cadre du pilier 3a (20% du revenu, au maximum 33 840 francs par an).
  • Vous pouvez aussi opter pour le pilier 3b (prévoyance libre).
  • Et vous pouvez combiner les avantages des piliers 3a et 3b.
     

En votre qualité d’entrepreneur, quelle est la meilleure option pour vous ? Tout dépend de votre situation personnelle. Nous pourrons trouver ensemble une solution adéquate dans le cadre d’un entretien personnalisé.

En votre qualité d’employeur, vous êtes tenu d’assurer vos collaborateurs à partir d’une certaine masse salariale. En principe, toutes les personnes assujetties à l’AVS dont le salaire annuel est supérieur au seuil d’entrée sont soumises à la LPP (actuellement, ce seuil est de 21 150 francs).

Les nouveaux entrepreneurs doivent se poser les questions suivantes :

  • Que se passerait-il si vous ou un de vos principaux collaborateurs venait à manquer?
  • Quelle est la solidité des finances de votre entreprise?
  • Quelle prévoyance souhaitez-vous offrir à vos collaborateurs?


Les réponses à ces questions sont cruciales dans le choix de la bonne solution de prévoyance.

Swiss Life vous aide à répondre au mieux à toutes ces questions et à bien d’autres encore, afin d’élaborer des solutions sur mesure.

Adressez vos questions à l’un de nos conseillers ou concluez votre solution en ligne directement sur www.swisslife-direct.ch.

Plus d'informations