La planification de sa succession commence plusieurs années à l’avance

En collaboration avec des partenaires solides, Swiss Life propose une gamme de services qui ont un seul et même objectif: maintenir et promouvoir la santé, le bien-être et la performance des collaborateurs. Par le biais de ses prestations de services, Swiss Life conseille et soutient la Clientèle Entreprises dans la mise en œuvre de mesures comportementales et structurelles. La prévention, ça rapporte!

La succession prend du temps

Lorsqu’une entreprise est dirigée par son propriétaire, le règlement de la succession est un défi de taille, généralement chargé d’émotions, à plus forte raison quand il s’agit de l’avenir de l’œuvre de toute une vie.

Ce qui incite à commencer tôt la planification de la succession, c’est de se dire: «Je ne peux pas éviter le règlement de la succession. La seule chose que je peux choisir, c’est le degré de mon implication.»

La plupart du temps, il faut plusieurs années pour réussir une succession. Il est conseillé d’aborder le sujet au plus tôt. En effet, rien ne vous garantit que vous disposiez de votre capacité de gain au-delà de l’âge de la retraite. En outre, vous devriez clarifier de manière précoce les aspects financiers de votre avenir personnel.

 

 

Souhaits et objectifs

Vous devez commencer par vous interroger sur ce que vous souhaitez pour l’avenir de votre entreprise. A quoi attachez-vous de l’importance? Un membre de votre famille doit-il reprendre la société? Identifiez-vous déjà des collaborateurs capables d’assurer la relève? Connaissez-vous des personnes extérieures à l’entreprise qui seraient intéressées par un rachat?

Informez-vous sur les formes possibles de succession. Voici les avantages et les inconvénients des trois formes les plus courantes.

 

 


La transmission familiale de l’entreprise est une perspective attrayante. L’œuvre de votre vie reste ainsi dans la famille.

 

La condition de base de la succession familiale est qu’un membre de la famille ait les qualifications et la motivation requises pour reprendre le flambeau. Cette décision doit par ailleurs être soutenue par toute la famille. Il est également important que la fortune de la famille soit strictement séparée des actifs de l’entreprise.
 

Avantages:

  • Il n’est pas nécessaire de chercher un acquéreur.
  • La continuité des affaires est assurée.
  • Les collaborateurs se montrent plus rapidement loyaux envers le successeur issu du cercle familial, dans la mesure où son intégration est précoce.

Inconvénients:

  • Il y a un potentiel de conflits si la jeune génération ne poursuit pas les mêmes intérêts.
  • La compétence du successeur peut être surestimée.
  • Des querelles peuvent être à redouter s’il y a plusieurs héritiers.


Il convient de préparer suffisamment tôt la solution familiale. C’est la seule manière de garantir une transition sans anicroches. 

 


La succession peut aussi revêtir la forme d’une vente de l’entreprise aux collaborateurs. Notamment dans les secteurs où les relations personnelles jouent un rôle décisif, le «management buy-out» peut présenter un avantage stratégique.

Avantages:

  • Les comptes ne doivent pas être divulgués.
  • Le successeur connaît la société et les clients.
  • La continuité des affaires est assurée.

 

Inconvénients:

  • Souvent, le prix de vente est en-deçà des attentes.
  • Le successeur s’expose au risque de surendettement pour financer la reprise.

Dans le cas du rachat par une autre entreprise, celle-ci doit disposer de ressources financières suffisantes. Une fusion est un défi qu’il ne faut pas sous-estimer.

Avantages:

  • Une fusion réussie peut ouvrir de nouvelles possibilités de développement de la société.
  • La vente de l’entreprise facilite le partage successoral.

 

Inconvénients:

  • Dans le cadre de l’évaluation de l’entreprise, il s’avère souvent difficile de s’accorder sur une somme convenant aux deux parties.
  • Une partie du personnel risque de prendre son emploi.
     

Il est important d’établir une relation de confiance avec le successeur. Ainsi, vous pouvez mieux cerner le nouveau propriétaire et apprécier les risques possibles.

 

 

Une analyse de la situation actuelle permet d’y voir clair

Une fois que vous avez réfléchi à l’avenir de votre entreprise, analysez la situation actuelle en vous posant les questions suivantes: Où en est l’entreprise? Quelle est sa position sur le marché? Quelle est sa valeur? Quels sont ses potentiels encore inexploités? Et d’autres questions encore.

Comparez les résultats de l’analyse de la situation actuelle avec vos souhaits. Constatez les écarts entre vos souhaits et la réalité. Cette analyse vous permet également de déterminer de manière plus réaliste dans quelle fourchette se situe la valeur de votre entreprise.

Il est recommandé de demander l’aide d’experts. Ils sont neutres et peuvent procéder à des évaluations plus objectives.

 

 

Réaliser les étapes suivantes

La situation est analysée. La décision d’adopter l’une des trois formes de succession est prise. A présent, vous commencez à rechercher le successeur idéal ou à intégrer le successeur de votre choix.

Plus vous consacrez du temps à l’intégration du successeur, mieux il sera accepté par vos collaborateurs.

N’hésitez pas à nous faire part de vos souhaits pour que nous puissions vous conseiller concernant votre succession et votre planification financière personnelle.

Se détacher de l’œuvre de sa vie ne se fait pas sans émotion. C’est un chapitre de votre vie qui se ferme. Nous pouvons faire en sorte qu’il s’agisse simplement d’une page qui se tourne et non pas de la fin d’une histoire.

×