Les enfants sont certes une grande richesse, mais ils représentent aussi un certain coût. C’est pourquoi il est utile d’établir des calculs précis. Un budget familial détaillé permet d’envisager l’avenir avec confiance et d’organiser la vie de famille en toute liberté de choix.

Etablir un budget à long terme permet d’éviter les mauvaises surprises

Les enfants peuvent constituer un défi financier notamment pour les jeunes familles aux revenus limités. C’est pourquoi il vaut la peine de bien garder le budget familial en tête et de comparer les revenus et les dépenses. On constate ainsi rapidement où se situent les frais supplémentaires. Jusqu’à ses vingt ans, un enfant coûte en moyenne 200 000 francs. Cette somme inclut uniquement les coûts directs pour l’habillement, l’alimentation, les soins corporels, les loisirs et l’argent de poche. Les dépenses supplémentaires que constituent, par exemple, un appareil dentaire, un hobby ou un téléphone portable, ne sont pas comprises. La planification du budget permet de maîtriser les finances afin de dégager des économies potentielles et d’aborder le futur sereinement. 

Un bébé demande beaucoup et tendresse, mais plus encore...

Selon Budget-conseil Suisse, un nouveau-né représente 300 à 400 francs de dépenses supplémentaires par mois. Cet argent sert à l’achat de couches et de denrées alimentaires, mais est également affecté à la caisse maladie et aux charges qui augmentent. Parallèlement, les revenus diminuent si les parents réduisent leur temps de travail. Une place en crèche aussi coûte de l’argent. Bien qu’il existe des données moyennes concernant les dépenses d’une famille, chaque budget familial est individuel. Le calculateur de budget de Swiss Life délivre un aperçu précis de la situation et des dépenses futures à prévoir. C’est un excellent moyen de planifier une vie de famille en toute liberté de choix. 

A mesure que l’enfant grandit, les dépenses augmentent

Par nature, un enfant est entreprenant, et en grandissant, ses exigences en matière d’activités de loisirs vont également croissant. Une excursion au zoo, une séance de cinéma ou un week-end à la montagne ont un coût, malgré les nombreuses réductions. Les vacances deviennent également plus chères. Adieu les offres de dernière minute pour deux, il faut à présent réserver bien à l’avance avec l’espoir de réaliser quelques économies; car avec des enfants, on voyage dorénavant en haute saison. A cela viennent s’ajouter les voyages scolaires, les hobbies et l’argent de poche.

Pour un enfant entre 7 et 12 ans, il faut compter un budget mensuel de 500 à 560 francs pour les vêtements, les chaussures, l’alimentation et les loisirs. La période entre 13 et 18 ans est la plus coûteuse: selon la formation choisie, il faut tabler sur 650 à 800 francs par mois. Si l’enfant choisit ensuite de faire des études supérieures, la facture augmente, car l’entretien mensuel, y compris une chambre en collocation et les billets de train, représente un coût élevé. La charge financière est un peu moins lourde pour les parents dont l’enfant est en apprentissage, car il touche un salaire d’apprenti. 

Chaque enfant supplémentaire représente une charge financière additionnelle. Toutefois, par rapport au premier enfant, les dépenses diminuent. C’est ce qu’indique l’étude «Le coût des enfants en Suisse» publiée par l’Office fédéral de la statistique. En moyenne, le premier enfant coûte 810 francs par mois, deux enfants coûtent 1310 francs et trois près de 1590 francs. L’établissement d’un budget ne doit toutefois pas vous remplir de panique: au contraire, c’est justement ce budget qui vous permettra d’envisager de votre famille l’avenir avec confiance.

Dépenses moyennes: un budget-type

Quel est le budget mensuel d’une famille de trois personnes dont le revenu net est de 6000 francs? Budget-conseil Suisse l’a calculé: environ un quart, soit 1 500 francs, est consacré au loyer. Les autres postes de dépenses fixes sont les impôts (570 francs), la caisse maladie (810 francs), les assurances (30 francs) et les charges (130 francs). A cela s’ajoutent les dépenses pour la mobilité et Internet. Ces postes représentent environ 3300 francs. Sur les 2700 francs restants, environ 1150 francs sont consacrés à l’alimentation, aux soins corporels et aux taxes sur les déchets. Les vêtements, les chaussures et l’argent de poche viennent ponctionner 450 francs supplémentaires. Sans oublier les réserves: 420 francs pour les franchises, les soins dentaires, les médicaments et l’opticien, l’école, les cadeaux, les petits achats ou les réparations. Pour une famille type de trois personnes, il reste donc environ 600 francs à la fin du mois pour couvrir tout le reste, par exemple, les vacances, la garde d’enfants externe, les animaux de compagnie, les vélos et la voiture.

Un conseil précieux pour un budget familial solide

Pour que les parents puissent profiter pleinement de leur bonheur familial et envisager l’avenir en toute confiance, il est vivement conseillé de prendre rendez-vous avec un conseiller ou une conseillère de Swiss Life. Il analyse votre situation financière individuelle et vous présente les meilleures solutions pour prendre les devants et épargner pour ses proches. Pour une vive familiale en toute liberté de choix. 

Autres articles interessantes

Guide

Un mariage sans nuage: huit conseils financiers pour les jeunes mariés

Lire plus

Guide

Faire fructifier son argent: le top 10 des conseils en placement

Lire plus