La déclaration d’impôt n’est pas vraiment un événement que l’on attend avec impatience. Et pourtant, elle doit être remplie consciencieusement une fois par an. Au lieu de mettre la tête dans le sable, mieux vaut prendre les choses en main et procéder de manière organisée. Les trois points suivants vous aideront à surmonter cette épreuve facilement.

1. Rassembler les documents

Avant de commencer à remplir votre déclaration d’impôt, vous devez d’abord réunir tous les documents nécessaires. L’idéal est de prendre par exemple une boîte ou un classeur afin d’y rassembler les quittances et pièces justificatives reçues tout au long de l’année. En début d’année, votre employeur vous remet un certificat de salaire et les banques vous envoient une attestation des intérêts pour l’année passée, des documents que vous pouvez également consigner dans votre classeur. En procédant de la sorte, vous aurez rapidement tous les justificatifs sous la main sans avoir à les chercher.

Voici la liste des documents à rassembler:

Revenu 

  • Certificat de salaire des deux conjoints – également pour les activités annexes et les emplois à temps partiel
    Attestation de rentes
  • Attestations d’indemnités journalières (p. ex. caisse de chômage) et d’allocations pour perte de gain

Comptes et titres 

  • Attestation d’intérêts délivrée par la banque
  • Relevés bancaires et relevés de compte postal à la fin de l’année
  • Titres avec livrets d’épargne, décompte de dividendes et relevés d’intérêts
  • Attestations pour les intérêts passifs et justificatifs liés aux hypothèques

Travail 

  • Reçus concernant les frais de déplacement et les repas pris à l’extérieur
  • Reçus liés à des formations continues

Documents divers 

  • Documents relatifs à l’entretien de biens immobiliers et aux travaux de transformation, récapitulatif des revenus locatifs
  • Attestations relatives au pilier 3a
  • Attestations sur des rachats dans le deuxième pilier
  • Attestations de dons
  • Justificatif des cotisations et contributions versées à des partis politiques
  • Quittances pour la crèche et la prise en charge des enfants
  • Quittances pour des frais de maladie payés personnellement
  • Récapitulatif des primes d’assurance maladie

2. Remplir la déclaration d’impôt

Une fois que vous avez rassemblé tous les documents nécessaires, vous pouvez commencer à remplir votre déclaration d’impôt. Lisez tout d’abord attentivement les instructions pour avoir une bonne vue d’ensemble. Commencez par remplir les annexes, car vous aurez besoin des montants calculés pour compléter ensuite le formulaire principal. Progressez point par point. En cas de problème, consultez à nouveau les instructions ou contactez directement l’office des contributions.  

  • Quels frais pouvez-vous déduire de vos impôts?
  • Frais de déplacement nécessaires entre le domicile et le lieu de travail
  • Frais supplémentaires pour les repas (forfait)
  • Coûts de formation et de perfectionnement
  • Primes d’assurance (montant limité)
  • Dons
  • Cotisations pour la prévoyance liée
  • Frais de maladie
  • Intérêts passifs
  • Frais de garde des enfants par des tiers
  • Pensions alimentaires et contributions d’entretien 

Des montants forfaitaires sont fixés pour certains des coûts mentionnés. Si vous souhaitez plutôt déduire les coûts réels, vous devez joindre les reçus correspondants à votre déclaration d’impôt. Toutefois, certains frais ne peuvent être déduits qu’à concurrence d’un certain plafond déterminé, et ce, même s’il peut être prouvé que les coûts réels étaient plus élevés. 

Conseil 1

Pour le trajet domicile-travail, il est possible de déduire jusqu’à 3000 francs en matière d’impôt fédéral direct.

Conseil 2

Les parents peuvent déduire les frais de garde jusqu’à concurrence d’un montant maximal. Pour l’impôt fédéral direct, la déduction maximale s’élève à 10 100 francs par enfant.

3. Envoyer la déclaration d’impôt dans les délais

En règle générale, la déclaration d’impôt doit être soumise au début de l’année. Cependant, les délais varient légèrement d’un canton à l’autre. Dans la plupart des cantons, la déclaration d’impôts doit être déposée avant le 31 mars. Ce délai s’applique aux personnes physiques, c’est-à-dire aux citoyens ordinaires. Les personnes morales (p. ex. les associations et les sociétés) ont quant à elles jusqu’au 30 septembre. Une prolongation de délai est possible, mais doit être demandée à temps. En règle générale, cela peut se faire facilement en ligne.

Normalement, vous recevrez une évaluation de votre déclaration d’impôt en l’espace de quelques mois. Il est conseillé de la vérifier attentivement. Le revenu et la fortune imposables sont-ils corrects? Le taux d’imposition appliqué est-il correct? En effet, les fonctionnaires des impôts ne sont pas à l’abri d’erreurs. Si vous remarquez des divergences, appelez votre office des contributions et demandez poliment. Parfois, il s’agit juste d’une erreur qui peut être corrigée rapidement. En fin de compte, la déclaration d’impôt porte sur votre propre situation financière et relève par conséquent avant tout de votre responsabilité personnelle.

Remplir sa déclaration d’impôts en ligne

Vous pouvez économiser du temps en remplissant votre déclaration d’impôt par voie électronique. Le logiciel est disponible sur Internet. Dans les cantons de Zurich, Berne, Fribourg, Vaud, Genève et du Jura, vous pouvez même remplir votre déclaration fiscale directement en ligne.

Autres articles interessantes

Guide

Economiser des impôts avec le troisième pilier: rien de plus simple

Lire plus

Guide

Prévoyance: ce que changent les enfants

Lire plus

Guide

Faire fructifier son argent: le top 10 des conseils en placement

Lire plus