Retour à 2015

Nouveaux objectifs pour Swiss Life à l'horizon 2018

25.11.2015

  • A l'occasion de la Journée des investisseurs, Swiss Life présente ses objectifs pour l'horizon 2018. Elle se concentre sur quatre axes stratégiques : augmentation des revenus et de leur qualité ; capital, liquidités et dividendes ; orientation vers la clientèle et le conseil ; et enfin efficience opérationnelle.
  • Augmentation des revenus et de leur qualité : d'ici 2018, Swiss Life entend porter son résultat lié aux frais et commissions à 400 voire 450 millions de francs et maintenir le résultat lié aux risques entre 350 et 400 millions de francs. Le groupe table sur une valeur des affaires nouvelles cumulée de plus de 750 millions de francs pour les trois prochaines années.
  • Capital, liquidités et dividendes : Swiss Life veut renforcer encore sa solvabilité en veillant à une allocation efficiente du capital. Au 1er janvier 2015, le ratio SST basé sur le modèle interne partiellement approuvé se situait entre 140 et 160%, tandis que le ratio Solvabilité II dépassait 200%. Pour les actionnaires, Swiss Life vise une distribution comprise entre 30 et 50% du bénéfice net.
  • Orientation vers la clientèle et le conseil : au cours des trois prochaines années, Swiss Life investira au total bien plus de 100 millions de francs supplémentaires dans la qualité du conseil et la numérisation ainsi que dans des initiatives favorisant la croissance organique.
  • Efficience opérationnelle : afin de libérer des ressources pour investir, Swiss Life réalisera d'ici 2018 des économies de coûts supplémentaires de l'ordre de 100 millions de francs. Le groupe aura ainsi réduit ses coûts de plus de 600 millions de francs au total entre 2008 et 2018.
  • Au total, le groupe vise un rendement des capitaux propres corrigé de 8 à 10%.
  • Pour l'exercice 2015, le directoire du groupe proposera au conseil d'administration un dividende d'au moins 8 francs. 

« Au cours des trois dernières années, Swiss Life a encore connu une évolution favorable. Nous avons dépassé les objectifs de notre programme 'Swiss Life 2015' », déclare Patrick Frost, CEO du groupe Swiss Life. « C'est une situation idéale pour passer à la prochaine phase de notre développement, pour laquelle nous misons sur nos points forts tout en nous concentrant davantage encore sur la qualité de nos revenus. Nous accorderons désormais plus d'importance à la capacité de transférer des liquidités à Swiss Life Holding, ainsi qu'à la gestion efficiente du capital dans toutes nos activités. Pour développer notre modèle commercial, nous allons investir au total bien plus de 100 millions de francs supplémentaires dans la numérisation, le conseil et la croissance organique d'ici 2018. »

« Swiss Life 2018 » Développement systématique de notre modèle commercial

Dans le cadre de la Journée des investisseurs de ce jour, Swiss Life présente ses objectifs pour les trois prochaines années. Le programme stratégique « Swiss Life 2018 » s'articule autour de quatre axes : l’augmentation des revenus et de leur qualité, une gestion systématique du capital pour constituer un volant de sécurité supplémentaire, transférer des liquidités à Swiss Life Holding et obtenir une meilleure capacité de dividendes ; de nouvelles améliorations de l’efficience opérationnelle et enfin une orientation systématique de tous les processus commerciaux vers la clientèle.

Concernant l'augmentation des revenus et de leur qualité, Swiss Life mise sur quatre sources de rendement : le résultat d'épargne, le résultat lié aux risques, le résultat lié aux commissions et le résultat lié aux frais. En développant encore les activités reposant sur le versement de frais et de commissions, qui mobilisent peu de capitaux, Swiss Life renforce la solidité de son modèle commercial. Concrètement, le groupe entend réaliser un résultat lié aux frais et commissions de 400 voire 450 millions de francs tout en maintenant le résultat lié aux risques entre 350 et 400 millions de francs. En outre, le résultat d'épargne fournira également une importante contribution grâce au rigoureux processus de placement.

La gestion d'actifs reste décisive pour la réussite de Swiss Life sur le marché, tant pour les activités d'assurance et leur clientèle que pour les clients tiers. Grâce à la duration longue des placements et aux solides produits directs en résultant, Swiss Life est à même de faire face à l'environnement de taux actuel et de protéger sa marge d'intérêts. La stratégie de placement inclut un ajustement systématique entre placements et engagements, si bien que la marge d'intérêts est préservée pour des décennies. Les garanties pour les clients sont ainsi honorées, même si la phase de taux bas devait se prolonger à long terme. Les compétences de Swiss Life Asset Managers dans le placement à long terme orienté vers le risque, en particulier pour les obligations et l'immobilier, font des affaires avec les clients tiers un moteur de croissance. C'est pourquoi Swiss Life Asset Managers s'est fixé comme objectif pour 2018 de porter les actifs sous gestion des clients tiers de 34 milliards de francs (fin 2014) à 50 milliards de francs et d'augmenter le revenu lié aux frais et commissions d'environ 40%, à 640 voire 660 millions de francs.

Pour l'axe capital, liquidités et dividendes, Swiss Life a défini les objectifs suivants : sur la base d'une gestion rigoureuse du capital, elle entend verser dans les trois prochaines années plus de 1,5 milliard de francs de dividendes en liquidités à la Holding. Pour les actionnaires, Swiss Life vise une distribution comprise entre 30 et 50% du bénéfice net. Elle se situera dans un premier temps probablement dans le bas de cette fourchette.

Lors de la Journée des investisseurs, Swiss Life communique pour la première fois les fourchettes pour son ratio SST et pour son ratio Solvabilité II. Au 1er janvier 2015, le ratio SST basé sur le modèle interne partiellement approuvé atteignant entre 140 et 160%, le ratio Solvabilité II dépassait quant à lui 200%, sans allègements ni dispositions transitoires selon le modèle standard européen. « Les chiffres de solvabilité confirment que nous pouvons poursuivre le développement de notre groupe sur la base d’une dotation en capital saine », déclare Patrick Frost. « Le ratio Solvabilité II montre à quel point les exigences du SST sont plus strictes que les normes européennes : elles leur sont en effet supérieures de 40 à 60 points de pourcentage. Le marché suisse des assurances s'en trouve ainsi lésé. C'est pourquoi nous allons continuer à faire en sorte que le SST créé de bonnes incitations et ne désavantage pas nos clients. »

Pour l'orientation rigoureuse de tous les processus commerciaux vers la clientèle et le conseil, Swiss Life investira dans les trois prochaines années bien plus de 100 millions de francs supplémentaires au total dans le développement de son modèle commercial, garantissant ainsi la base de la réussite future du groupe. Les investissements seront en premier lieu consacrés à la numérisation, à la qualité du conseil et aux initiatives de croissance organique. Patrick Frost : « Chaque secteur opérationnel de notre groupe présente une situation différente mais attractive pour croître naturellement et générer des liquidités. L'orientation conséquente vers la clientèle et notre solidité financière sont les conditions qui nous permettront d'exploiter pleinement ce potentiel. »

Afin de maintenir l'efficience opérationnelle et de libérer des ressources pour des investissements, Swiss Life réalisera de nouvelles économies de coûts d'un montant de 100 millions de francs. Entre 2008 et 2018, le groupe aura ainsi réalisé des économies de coûts de plus de 600 millions de francs, soit plus d'un quart des coûts d’alors.

Au total, le groupe vise à l'horizon 2018 un rendement des capitaux propres corrigé de 8 à 10%. Pour l'exercice 2015, le directoire du groupe proposera au conseil d'administration une augmentation du dividende de 6,50 francs à au moins 8,00 francs.

Une « vie plus longue en toute liberté de choix » : opportunité et défi à la fois

« Nous vivons toujours plus longtemps. Les conséquences économiques et sociales de ce constat sont sous-estimées dans presque tous les domaines de la vie », explique Patrick Frost. « Alors même que cela nous concerne tous. L'urgence du thème est renforcée par le profond besoin de chacun d'agencer sa vie selon ses propres choix et dans la dignité. » Swiss Life voit dans cette situation à la fois un défi et une opportunité. Au vu de l'évolution démographique, liberté de choix et prévoyance représentent une opportunité certaine pour développer encore nos solutions et produits et créer une vraie valeur ajoutée pour les clients grâce à un conseil de grande qualité sur un marché de la prévoyance en pleine croissance. Il n'est plus possible d'ignorer les multiples conséquences de l'allongement de l'espérance de vie. Les responsables politiques et la société toute entière se doivent d'initier le changement. « Chez Swiss Life, nous voulons nous engager ces prochaines années dans le débat public sur le thème 'Vivre plus longtemps en toute liberté de choix'. Nous voulons sensibiliser les politiques de tout bord et les milieux intéressés, afin que ce sujet reçoive toute l'attention qu'il mérite, toutes générations confondues. »

La Journée des investisseurs a lieu aujourd'hui à 10h30 (HEC) pour les analystes et les investisseurs, en anglais. Vous trouverez le programme dans les informations sur www.swisslife.com. Il est possible de suivre les présentations par téléphone :

 

Numéro d'accès Europe

+41 (0) 58 310 50 00

Numéro d'accès Royaume-Uni

+44 (0) 203 059 58 62

Numéro d'accès Etats-Unis  

+1 (1) 631 570 56 13

 

A 8h30 (HEC) se tiendra une conférence téléphonique avec Patrick Frost, CEO du groupe Swiss Life, à l'attention des journalistes, en langue allemande.

 

Numéro d'accès        

+41 (0) 58 310 50 00

 

Kit d'information sur la Journée des investisseurs swisslife.com

Informations

Media Relations

Téléphone +41 43 284 77 77

media.relations@swisslife.ch

Investor Relations

Téléphone +41 43 284 52 76

investor.relations@swisslife.ch

www.swisslife.com

Informations complémentaires

Vous trouverez tous les communiqués de presse à l'adresse swisslife.ch/communiques

Swiss Life

Le groupe Swiss Life est l'un des leaders européens en termes de solutions complètes en prévoyance globale et en finances. Sur ses marchés clés, la Suisse, la France et l’Allemagne, Swiss Life propose aux particuliers et aux entreprises un conseil personnalisé et complet de même qu’un large choix de produits de sa conception et de produits de ses partenaires via des agents appartenant à son réseau ou des partenaires de distribution tels que des courtiers et des banques.

Les conseillers Swiss Life Select, tecis, Horbach, Proventus et Chase de Vere choisissent les produits du marché adaptés à leurs clients selon l'approche « Best Select ». Swiss Life Asset Managers propose des solutions de placement et de gestion d’actifs aux investisseurs privés et institutionnels. Swiss Life offre également des solutions de prévoyance en faveur du personnel aux multinationales, et des produits de prévoyance structurés aux particuliers fortunés.

Swiss Life Holding SA, domiciliée à Zurich, trouve son origine dans la Caisse de Rentes Suisse (Schweizerische Rentenanstalt), fondée en 1857. L'action de Swiss Life Holding SA est cotée à la bourse suisse SIX Swiss Exchange (SLHN). Le groupe Swiss Life détient également les deux filiales Livit et Corpus Sireo. Il emploie environ 7500 collaborateurs et environ 4500 conseillers financiers licenciés.


 Swiss Life en 3 minutes (vidéo)

Cautionary statement regarding forward-looking information

This publication contains specific forward-looking statements, e.g. statements including terms like “believe”, “assume”, “expect” or similar expressions. Such forward-looking statements, by their nature, are subject to known and unknown risks, uncertainties and other important factors. These may result in a substantial divergence between the actual results, developments and expectations of Swiss Life and those explicitly or implicitly described in these forward-looking statements. Given these uncertainties, the reader is reminded that these statements are merely projections and should not be overvalued. Neither Swiss Life nor its Members of the Board of Directors, executive managers, managers, employees or external advisors nor any other person associated with Swiss Life or with any other relationship to the company makes any express or implied representation or warranty as to the correctness or completeness of the information contained in this publication. Swiss Life and the abovementioned persons shall not be liable under any circumstances for any direct or indirect loss resulting from the use of this information. Furthermore, Swiss Life undertakes no obligation to publicly update or change any of these forward-looking statements, or to adjust them to reflect new information, future events, developments or similar.