En matière d’assurance vie, on se pose souvent la question suivante: en ai-je vraiment besoin? N’y a-t-il pas d’autres moyens plus rentables de placer son argent à long terme? Il n’existe pas de réponse toute faite, car la décision dépend souvent des circonstances.

Selon les objectifs d’épargne et la situation de vie, l’assurance est un choix pertinent pour couvrir les risques, se constituer une prévoyance financière et garantir ainsi la confiance financière à long terme.

Qu’est-ce qu’une assurance vie?

On distingue généralement deux types d’assurances vie: l’assurance vie de risque pure et l’assurance vie mixte. La plupart des assurances vie entrent dans cette deuxième catégorie. Pour de bonnes raisons. L’assurance mixte peut couvrir d’une part le risque financier d’une incapacité de gain consécutive à un accident ou à une maladie si la rente d’invalidité est incluse. Parallèlement, elle peut couvrir le risque financier en cas de décès et dispose d’une partie épargne.

Pourquoi devrais-je conclure une assurance vie?

En cas d’incapacité de gain, la personne concernée et sa famille peuvent être couverts financièrement par une assurance vie. En cas de décès, l’assurance mixte permet d’aider les survivants, qui en plus de la perte d’un être cher doivent faire face à une perte de revenus alors que les frais réguliers restent identiques. A une date fixée d’avance, si le risque décès n’est pas survenu, le preneur d’assurance ayant opté pour une assurance vie mixte peut accéder au capital épargne investi.

Ainsi, une assurance vie permet aussi de se constituer une fortune en toute liberté de choix. Contrairement à un compte du pilier 3a auprès d’une banque, une assurance offre en général, à long terme, de meilleures prestations et des coûts garantis. Les assurances sont destinées aux personnes qui privilégient un processus d’épargne régulier et assisté plutôt qu’une gestion personnelle active une fois par an.

Quand recourir à l’assurance vie?

  • Lorsque les rentes d’invalidité du 2e et du 3e pilier ne suffisent pas pour maintenir le niveau de vie, ce qui est généralement le cas suite à une maladie.
  • Si en cas de décès, la fortune et les rentes des survivants ne suffisent pas pour couvrir financièrement la famille et le/la partenaire.
  • Lorsqu’on a besoin d’être incité à épargner régulièrement dans le pilier 3a.

A qui l’assurance vie convient-elle?

  • Familles: Une assurance vie convient en particulier aux familles avec enfants qui souhaitent être couvertes en cas de maladie ou de décès. Si, en cas de décès pour cause d’accident, les bénéficiaires perçoivent généralement encore 80% du salaire du défunt par le biais du 1er et du 2e pilier, les versements de rentes en cas de décès à la suite d’une maladie sont nettement plus faibles. Souscrire à une assurance vie, c’est s’assurer que les frais fixes comme les intérêts hypothécaires, le loyer et l’entretien de la famille seront couverts.
  • Parents isolés: Elever des enfants seul n’est pas chose facile. Etre également bien assuré et épargner pour sa retraite sont d’autant plus difficiles, surtout avec un budget plutôt serré. Un plan de prévoyance détaillé fournit une sécurité financière pour l’avenir. Ici aussi, le recours à une assurance vie peut constituer une bonne solution.
  • Propriétaires d’un logement: être propriétaire est un gage de sécurité, également pendant des périodes difficiles. En cas de décès, la couverture des risques offerte par une assurance vie permettra aux survivants de continuer à supporter les frais de la maison. Cela leur évite d’être contraints de déménager dans une situation déjà douloureuse.
  • Concubins: les personnes qui vivent en concubinage peuvent se retrouver dans une situation délicate, notamment s’ils ont des enfants et si l’un des partenaires travaille à temps partiel ou ne travaille pas. En effet, en cas de décès, les prestations des assurances sociales ne sont légalement versées qu’aux couples mariés. Les prestations d’assurance permettent à la famille de bénéficier d’une couverture financière par le biais du pilier 3b, même sans contrat de mariage. Le pilier 3a est soumis à certaines restrictions légales.
  • Indépendants: la plupart des indépendants ne disposent pas d’un deuxième pilier. L’assurance vie constitue alors une option judicieuse pour pallier l’absence de prestations de la caisse de pensions en cas d’incapacité de gain ou de décès. Une assurance vie permet de couvrir la personne assurée ainsi que ses proches.

Quelle assurance vie me convient le mieux?

La nature de l’assurance vie qui vous convient dépend entièrement de votre situation personnelle. Avez-vous une famille? Elevez-vous seul(e) votre/vos enfant(s)? Vivez-vous en concubinage? Etes-vous propriétaire d’un logement? Travaillez-vous à votre compte ou êtes-vous en incapacité de gain? Tous ces facteurs peuvent avoir une influence sur la solution de prévoyance idéale. Trouvez l’assurance vie qui vous convient avec l’aide de nos experts.

L’assurance vie permet-elle d’économiser des impôts?

Comme dans le cas d’un compte bancaire du pilier 3a, les montants versés dans une assurance vie à titre de prévoyance liée peuvent être déduits du revenu imposable. La charge fiscale annuelle est alors allégée. Le montant maximal pour les versements est communiqué chaque année. En 2021, il s’élève à 6883 francs pour les personnes ayant un revenu soumis à l’AVS et à 34 416 francs (au maximum 20% du revenu net) pour les personnes qui ne sont pas affiliées à une caisse de pensions, comme par exemple les indépendants. C’est le revenu qui détermine le montant de l’économie fiscale réalisée.

Quand puis-je percevoir l’assurance vie?

Le moment auquel vous pouvez percevoir votre assurance vie dépend du type d’assurance vie souscrit:

  • Versement de l’assurance de risque

Si vous avez opté pour une assurance de risque pure, celle-ci ne sera versée qu’en cas de prestations, soit en cas de décès ou d’incapacité de gain.

  • Versement de l’assurance vie mixte

Si vous avez opté pour une assurance mixte, celle-ci sera versée soit en cas de prestations, c’est-à-dire en cas de décès, soit au plus tard à son échéance.

  • Versement anticipé de l’assurance vie

Vous pouvez par exemple percevoir le versement anticipé de votre assurance vie du pilier 3a dans les cas suivants:

  • Vous souhaitez acquérir un logement en propriété pour votre usage propre.
  • Vous souhaitez effectuer un rachat dans votre caisse de pensions.
  • Vous vous lancez dans une activité indépendante.
  • Vous quittez la Suisse.

Vous pouvez percevoir le capital du pilier 3b à tout moment et à condition de respecter quelques restrictions.

Qu’advient-il de mon assurance vie en cas de décès?

En cas de décès, le cas de prestation survient et le capital décès est versé aux bénéficiaires.

Qui perçoit mon assurance vie?

La désignation des bénéficiaires change selon que vous avez opté pour le pilier 3a ou 3b.

  • Dans le cas du pilier 3a, vous êtes soumis aux prescriptions légales. 
  • Dans le cas du pilier 3b, vous êtes libre de choisir les bénéficiaires. Ceci peut être particulièrement intéressant pour les couples vivant en concubinage.  

Les avantages du conseil

On ne peut qu’encourager à comparer les différents prestataires et produits car les prestations et les offres des compagnies d’assurance peuvent varier considérablement. Après cette première étape, il est recommandé de se faire conseiller par un spécialiste en prévoyance qui sait évaluer la situation de vie individuelle et interpréter les résultats de l’analyse de prévoyance.

Convenir d’un rendez-vous de conseil

L’assurance vie constitue donc une bonne solution pour tous ceux qui souhaitent combiner une couverture des risques à un placement d’épargne en toute liberté de choix, afin de couvrir leur avenir financier. Pour soi, mais aussi pour les personnes qui nous entourent.

Autres articles intéressantes

Guide

Economiser des impôts avec le troisième pilier: rien de plus simple

Lire plus

Guide

Pilier 3a: les neuf grandes questions, et leurs réponses

Lire plus

Guide

Combien coûte un enfant? Les répercussions d’une naissance sur le budget familial

Lire plus