Tant que la fréquentation des magasins restera agréable, les marchands de jouets traditionnels auront de beaux jours devant eux. C’est en tout cas la conviction de Marcel Dobler. En 2018, l’homme, fondateur de Digitec a racheté la chaîne de magasins de jouets Franz Carl Weber. En misant sur la force d’innovation et l’adaptation culturelle, il entend faire entrer la marque traditionnelle dans le monde numérique.

«Pour nous, c’est l’avenir de Franz Carl Weber qui compte, pas l’investissement.» En 2018, un groupe d’investisseurs emmené par Marcel Dobler acquiert l’entreprise traditionnelle suisse (caméra: Martin Rickenmann/Vitronic AG).

C’est un géant qui vient à notre rencontre au milieu des peluches et des poupées. Avec sa carrure de boxeur, ses près de un mètre nonante et sa poignée de main vigoureuse, Marcel Dobler ne passe pas inaperçu dans ce paradis du shopping pour les enfants. Ce «touche-à-tout», comme aiment l’appeler les médias, est à la fois athlète de haut niveau, conseiller national PLR et co-fondateur de Digitec. Son dernier défi en date: le magasin de jouets Franz Carl Weber, longtemps chef de file du secteur de la vente de rêves pour enfants.

Mais tandis que le premier géant co-façonnait pleinement la transition numérique, l’autre passait à côté de cette nouvelle tendance. L’ancien «bébé» de Dobler, Digitec, est aujourd’hui la plus grande boutique en ligne du pays. Poids lourd de son secteur, Franz Carl Weber a quant à lui commencé à perdre pied, malgré des chiffres encore passables.

Une tâche loin d’être facile
Inverser la tendance? Une tâche herculéenne, pour les spécialistes du secteur. Pour une bonne partie de la population en revanche, la marque au cheval à bascule rouge fait partie intégrante du patrimoine culturel suisse. C’est dans ce contexte que la prise de participation majoritaire de Dobler fait sensation dans tout le pays en 2018. Suite au retrait d’un troisième investisseur, 50% de Franz Carl Weber lui appartiennent en effet désormais, les autres 50% étant entre les mains du fabricant de jouets allemand Simba Dickie. «Il est sûr que j’aurais pu choisir une tâche plus facile», déclare Dobler aujourd’hui.

Nez collés à des vitrines décorées de paysages féériques remplis de jouets. Catalogues de Noël usés par des mains d’enfants. Pour beaucoup d’adultes, Franz Carl Weber évoque de nombreux souvenirs. Marcel Dobler ne fait pas exception à cette règle. «Ma prise de participation a été un vrai coup de cœur», déclare-t-il. «J’ai de très bons souvenirs d’enfance liés à Franz Carl Weber, et je souhaite qu’il en aille de même pour mes enfants. Je veux continuer à faire vivre la marque et les émotions qu’elle véhicule tout en garantissant un avenir à d’excellents employés.»

franzcarlweber_bio_16x9

Marcel Dobler, né en 1980, est copropriétaire de Franz Carl Weber, fondateur de Digitec, homme politique et sportif de haut niveau. Avec deux amis, ce natif de Männedorf fonde la boutique d’équipement électronique en ligne Digitec en 2001. Il vend ensuite ses parts à Migros et devient riche. Désireux de «continuer à faire bouger les choses», cet informaticien de formation entre alors en politique en 2015 en tant que conseiller national PLR. Dobler est également très actif sur le plan sportif: récemment, il est devenu champion suisse de bobsleigh à quatre en tant que pousseur lors des championnats de St-Moritz. En 2009, il a remporté le titre en décathlon. Marcel Dobler vit avec sa femme et ses deux enfants à Rapperswil-Jona.

Beaucoup d’émotions et un entrepôt central
Si tout cela suscite une grande nostalgie, Dobler est un homme d’affaires suffisamment aguerri pour ne pas se laisser entièrement guider par ses émotions. Même si c’est justement d’elles qu’il attend beaucoup pour s’imposer sur le marché âprement disputé du jouet: «Ceux qui viennent nous voir bénéficient d’un service de conseil complet sur demande, disposent d’un choix immense et peuvent essayer et prendre en main les jouets avant de se décider à acheter. L’expérience d’achat est et reste extrêmement importante.»

Et les études de marché lui donnent également raison sur un autre point: ce sont en général sur les jouets que la plupart des Suisses économisent en dernier, ce qui fait de ce secteur l’un des moins sensibles aux fluctuations économiques du pays. Et au lieu d’acheter en ligne, beaucoup préfèrent encore entrer dans une boutique pour obtenir des conseils. Pour le moment, en tout cas.

Le grand chantier du commerce en ligne
A moyen terme, les études de marché pointent une autre tendance. C’est là qu’entre en jeu Dobler, le pionnier du numérique. Il lui fallait un grand entrepôt central, fondement de toute boutique en ligne moderne. Franz Carl Weber en a donc ouvert un à l’été 2019. D’autres investissements nécessiteront un peu plus de temps. Ce dont nous avons aussi urgemment besoin, explique Dobler, c’est d’un changement culturel au sein de cette entreprise traditionnelle. Une structure hiérarchique plate qui encourage l’innovation et implique davantage les employés. «Travailler doit être un plaisir», dit-il.

Le fait de toujours avoir pu se fixer ses propres objectifs est une grande source de motivation pour lui. «Il est extrêmement important pour moi de pouvoir vivre selon mes propres choix. Je considère une telle liberté comme un privilège.» Il accorde en revanche moins de liberté à ses enfants quand il s’agit de leurs désirs de consommation. «Jusqu’à présent, ils ne se sont encore jamais dit que tout ce qu’il y avait dans le magasin de papa pourrait leur appartenir», explique Dobler dans un sourire. «Leurs listes de cadeaux sont longues, mais ils savent très bien qu’ils n’en recevront que quelques-uns. Je pense avoir la situation en main», déclare-t-il avant d’ajouter en riant: «au moins pour le moment».

La prévoyance professionnelle chez Swiss Life

Swiss Life offre toute la gamme de solutions LPP: de l’assurance complète avec garantie à 100% jusqu’aux solutions semi-autonomes. Les employeurs peuvent choisir la solution qui leur convient le mieux et offrir à leurs collaborateurs un avenir en toute liberté de choix. swisslife.ch/fr/business

Untitled-1
Franz Carl Weber

Fondé en 1881, Franz Carl Weber est le premier spécialiste suisse du jouet et l’une des plus anciennes marques de jouets au monde. L’ancienne entreprise familiale dont le siège se trouve à Zurich a été reprise en 2006 par le groupe de jouets français Ludendo. Après que ce dernier a rencontré des difficultés financières, Franz Carl Weber a été racheté en 2018 par un groupe d’investisseurs emmené par Marcel Dobler. Aujourd’hui, Dobler et le fabricant de jouets Simba Dickie détiennent chacun 50% des parts de la société. Franz Carl Weber mise sur une solution LPP de Swiss Life pour offrir une protection de prévoyance optimale à ses 240 collaborateurs.

Autres articles interessantes

Personnes

Dany Gehrig, CEO de Globetrotter: «Il n’est pas nécessaire d’avoir toujours et encore plus»

Lire plus

Personnes

Marco Tomasi, styliste en chef de Strellson: «Il faut avoir le courage de couper dans le vif.»

Lire plus

Personnes

Marcel Braun, CEO de Strellson: «Les marques doivent toujours se centrer sur les gens»

Lire plus