«Fruga... quoi?» Peut-être êtes-vous de ceux qui ne savent absolument pas à quoi associer à ce terme. Ou au contraire, vous l’entendez de plus en plus ces derniers temps. Rien d’étonnant à cela puisqu’il s’agit en effet d’une nouvelle tendance. L’objectif? Epargner en vue d’une retraite anticipée.

Pouvoir dire définitivement «non» à son patron et prendre sa retraite en toute liberté de choix dès 40 ans? Pour de nombreux salariés, ce scénario relève de l’utopie. Pour les frugalistes au contraire, ce rêve n’a rien d’irréalisable. Ils ont un objectif clairement fixé et souhaitent quitter le monde du travail le plus tôt possible. 

Qu’est-ce que le frugalisme?

Le frugalisme est un mode de vie qui privilégie l’épargne et l’investissement. Chaque franc économisé apporte un peu plus de liberté financière. Pour réaliser leur rêve, les frugalistes vivent le plus simplement possible, souvent au prix d’une vie d’ascète. Un petit appartement en banlieue au lieu d’une maison individuelle avec vue sur le lac. Un vélo à la place d’une voiture. Des vacances passées inlassablement à la maison. Une cuisine dotée d’un équipement des plus basiques et une garde-robe quasi inexistante. Ce qui éveille un sentiment désagréable chez certains est une évidence pour le frugaliste.

Comme le suggère l’étymologie du mot, les frugalistes vivent de manière modeste, pour ainsi dire chichement. Ce mode de vie ne signifie pas toutefois qu’il faille renoncer aux belles choses de la vie. Bien au contraire: les frugalistes sont convaincus que bon nombre d’acquisitions sont inutiles pour mener une vie bien remplie, en toute liberté de choix. Les frugalistes se contentent de peu. Ils n’ont aucun mal à renoncer à certaines choses et les restrictions qu’ils s’imposent n’ont aucune influence sur leur qualité de vie élevée.

Le rôle des actions, des fonds et de l’immobilier

Etant donné que les coûts de vie se maintiennent dans des limites très raisonnables, les frugalistes peuvent réaliser des économies importantes. Il n’est pas rare qu’ils acquièrent des connaissances dignes d’experts. Ils investissent ainsi dans des actions, des fonds ou des biens immobiliers et tentent de multiplier leur fortune, sans jamais perdre de vue leur liberté financière et professionnelle. 

Quelle est la différence entre minimalisme et frugalisme?

La différence entre le minimalisme et le frugalisme est simple: les minimalistes sont moins axés sur la constitution d’un patrimoine que les frugalistes. Pour ces derniers, il est plus important de tourner le dos à la société de consommation et de simplifier son mode de vie en général. Ils mettent l’accent sur ce qui leur importe vraiment. Cela peut commencer par les relations avec les personnes qui leur sont chères … et s’arrêter au contenu de leur placard à chaussures. 

sl_20+_beratungung_0120

Nos solutions pour vos placements

Investissez votre argent en fonction de vos besoins et faites fructifier vos finances grâce aux placements sur mesure de Swiss Life.

D'autres articles intéressants

Personnes

Les conseils du «coyote de l’épargne» pour faire des économies au quotidien

Lire plus

Guide

Faire fructifier son argent: le top 10 des conseils en placement

Lire plus

Guide

Conseils Swiss Life aux étudiants

Lire plus