Le mariage ouvre un nouveau chapitre de votre vie: désormais, vous avez aussi une responsabilité envers votre famille. Une prévoyance adéquate vous permet d’envisager l’avenir sereinement.

  • En moyenne, les Suisses se marient à 32 ans et les Suissesses, à 29,9 ans

  • Dans 55% des couples, Monsieur travaille à temps plein et Madame, à temps partiel

  • Les couples mariés ayant des enfants communs représentent 3/4 des ménages familiaux

Fonder une famille est un événement riche en émotions, qui aura aussi de vastes répercussions financières sur votre vie. Cela est particulièrement vrai si vous avez l’intention d’acheter ensemble une maison ou un appartement. En planifiant ces événements, vous devriez donc aussi penser à la sécurité financière de votre famille en cas de coup du sort. A condition de bien s’y prendre, la prévoyance peut d’ailleurs vous offrir des avantages fiscaux.

Se marier et fonder une famille, un projet à long terme

Si les deux conjoints conservent une activité lucrative, le mariage implique une hausse du revenu. Par conséquent, il est vivement recommandé de prendre des mesures pour optimiser sa charge fiscale, en profitant par exemple des avantages du pilier 3a. Les rachats dans la caisse de pensions et l’acquisition d’un logement sont d’autres possibilités pour économiser des impôts.

Avoir une famille est une responsabilité, aussi sur le plan financier. Qu’adviendra-t-il si vous perdez votre revenu à cause d’une longue maladie, d’une invalidité ou en cas de décès? Ce risque doit être couvert en priorité. Si vous êtes salarié, vous bénéficiez déjà automatiquement de certaines couvertures:

  • après un accident, vous recevez dans un premier temps des indemnités journalières de l’assurance accidents obligatoire. Elles s’élèvent à 80% de votre salaire en cas d’incapacité de travail totale (plafond: 148 200 francs). Si une invalidité (partielle) subsiste, l’AI entre en jeu: ensemble, les rentes de l’AI et de l’assurance accidents couvrent au maximum 90% du salaire assuré. Parfois, la caisse de pensions verse aussi des prestations. En cas de décès, vos survivants perçoivent des prestations de l’AVS, de l’assurance-accidents et éventuellement de votre caisse de pensions.
 
  • En cas d’incapacité de travail due à une maladie, votre employeur continue dans un premier temps à vous verser votre salaire, mais pour une durée limitée (p. ex. deux mois si vous êtes dans votre troisième année de service). Si votre employeur a souscrit une assurance d’indemnités journalières en cas de maladie, votre salaire sera en principe couvert à 80% pendant deux ans; une telle assurance est toutefois facultative. Si l’invalidité persiste, le salarié reçoit une rente de l’AI et de la caisse de pensions. En cas de décès, ses survivants perçoivent aussi une rente. Ces prestations peuvent être complétées par la prévoyance privée.


Vous associez peut-être l’incapacité de travail à un accident. Or, le plus souvent, l’invalidité est due à une maladie. Seuls 9% des bénéficiaires d’une rente AI sont devenus invalides à la suite d’un accident.

Si dans votre couple, l’un des conjoints s’occupe principalement du ménage et des enfants, mais perçoit aussi un revenu accessoire, n’oubliez pas d’intégrer ce revenu à votre analyse de la prévoyance. Qu’adviendra-t-il si ce revenu disparaît? Votre famille pourrait être confrontée à des difficultés financières, même si le revenu principal du couple reste assuré.  

  • Partenaire
    Et si votre partenaire n’a pas d’activité lucrative? Dans ce cas aussi, une maladie grave peut coûter cher à la famille. Les personnes n’exerçant pas d’activité lucrative sont en effet mal couvertes; elles perçoivent au mieux une petite rente de l’AI. Qui paiera l’aide-ménagère et les frais de garde des enfants?
  • Indépendants
    Lorsqu’on est un jeune papa ou une jeune maman qui se met à son compte, on dispose généralement de moyens financiers limités. Durant cette phase de démarrage, chaque franc superflu est dédié à l’entreprise. La plupart des indépendants se disent qu’ils penseront à leur prévoyance plus tard, quand leur situation se sera stabilisée.
    Ils font fausse route. En effet, contrairement aux salariés, les indépendants ne sont pas automatiquement couverts. Pour eux, seule l’AVS/AI est obligatoire. S’ils ne prennent pas leur prévoyance en main, les indépendants n’ont ni assurance-accidents, ni deuxième ou troisième pilier.

Notre conseil personnalisé s’articule autour de huit domaines thématiques:

  • Couverture en cas d’incapacité de gain ou de décès
  • Prévoyance
  • Optimisation fiscale (prévoyance)
  • Assurances de choses
  • Prévoyance santé
  • Propriété du logement / hypothèques
  • Constitution / valorisation du patrimoine
  • Planification successorale

Fixer un entretien de conseil

D’un premier entretien gratuit à une planification sur mesure en passant par une analyse détaillée, nous vous proposons un conseil répondant spécifiquement à vos besoins particuliers.

SL_Celebration_Diplomfeier_365

Analyse de la prévoyance et des finances

Dans le cadre d’une analyse de la prévoyance et des finances, nous évaluons avec vous lors d’un premier entretien les répercussions financières de votre changement de situation familiale. Cette analyse nécessite des informations sur votre situation globale. En fonction de vos besoins et de vos souhaits, nous analysons votre situation financière et vous soumettons différentes solutions pour que vous et votre famille puissiez bénéficier d’une bonne couverture financière. Bien sûr, nous vous accompagnons aussi dans la mise en œuvre de la solution choisie.

Thèmes importants en lien avec la changement de situation familiale

Se prémunir contre les risques

Assurez-vous une protection financière en cas de maladie, d’accident, de dépendance ou de décès, grâce à une assurance de risque.

En savoir plus

Immobilier et propriété du logement

Que vous souhaitiez acheter, transformer ou vendre un logement en propriété, nous considérons toujours votre bien comme le cœur de votre prévoyance.

En savoir plus
SL_Celebration_Diplomfeier_349

Faites fructifier votre argent 

Pour la constitution de votre patrimoine, nous vous proposons diverses solutions d’épargne, avec ou sans couverture d’assurance. 

Les finances sous contrôle

SL_Actuaries_PEO_11_SP1A9594_3c

Calculateur fiscal

Economisez des impôts et prenez les devants: combien d’impôts pouvez-vous économiser grâce au pilier 3a? Le calculateur fiscal de Swiss Life vous aide à faire le point.

Partnerschaft

Calculateur de budget

Le calculateur de budget de Swiss Life vous donne un aperçu de vos revenus et de vos dépenses et détermine votre potentiel d’épargne.

Life Stories – le blog de Swiss Life

Guide

Un mariage sans nuage: huit conseils financiers pour les jeunes mariés

Lire plus

Guide

Prévoyance: ce que changent les enfants

Lire plus

Guide

Couples non mariés et prévoyance: les points essentiels pour se protéger mutuellement

Lire plus

Fixer un entretien de conseil

D’un premier entretien gratuit à une planification sur mesure en passant par une analyse détaillée, nous vous proposons un conseil répondant spécifiquement à vos besoins particuliers.