Retour à Réaliser des économies d'impôts

Economiser des impôts avec le 2e pilier

Si votre 2e pilier présente une lacune de couverture, vous pouvez effectuer un rachat. Vos avantages: Vous réalisez des économies d’impôt. Vous bénéficiez de prestations plus élevées.

Bénéficiez d'avantages fiscaux

Des lacunes de prévoyance peuvent apparaître si vous n'avez pas travaillé en Suisse durant une longue période. Une pause pour s'occuper des enfants, des études ou un congé sabbatique peuvent en être la cause. Cela peut également être le cas si votre salaire a fortement augmenté avec le temps.  Pour pouvoir effectuer des rachats dans le 2e pilier, vous devez présenter de telles lacunes de couverture. Le certificat de prévoyance de votre caisse de pensions vous indique quels montants additionnels vous pouvez verser.

1er avantage: Baisse d'impôts

Vous réalisez des économies d'impôts conséquentes l'année durant laquelle vous effectuez des versements additionnels dans la caisse de pensions. Le montant de ces économies dépend du taux d'impôt marginal, qui permet de calculer le pourcentage d'imposition sur chaque franc gagné en plus. Si votre taux d'impôt marginal est de 25%, la déduction sur un rachat de 10 000 CHF serait de 2500 CHF. Ce rachat ne vous coûterait donc que 7500 CHF nets.

Veuillez tenir compte des points suivants:

  • Il est recommandé d'effectuer des rachats facultatifs uniquement dans des caisses de pensions qui présentent un taux de couverture de 100% au minimum.
  • Le mieux est de faire des rachats dans la partie obligatoire. Les prestations de la partie surobligatoire sont souvent moindres.
  • Vous pouvez aussi combler des lacunes dans le 3e pilier (3a ou 3b).

2e avantage: Prestations plus élevées

Plus vous avez accumulé de capital dans le 2e pilier, plus votre rente sera élevée. Un versement facultatif débouche sur une augmentation de la prestation avant la retraite déjà. La couverture des risques Invalidité ou Décès peut ainsi être améliorée. Mais il n'y a pas que la rente d'invalidité qui augmente. Les rentes de survivants pour enfants (jusqu'à 18 ans, 25 au max.) ainsi que celles de conjoint et de partenaire enregistré seraient elles aussi supérieures. Il vaut la peine de vous informer auprès de votre caisse de pensions.

Les partenaires divorcés ont aussi droit à une rente, uniquement toutefois si le mariage a duré au moins dix ans. Le jugement de divorce doit en outre faire état d'une rente ou d'une prestation en capital.

 

loading