Prenez les devants pour votre avenir, avec la propriété du logement

Que vous souhaitiez acheter, vendre ou transformer un logement en propriété: nous considérons toujours votre bien comme le centre de votre prévoyance. C'est pourquoi nous faisons le lien avec des thèmes pertinents pour vous, comme la constitution de patrimoine ou l'optimisation fiscale. Le tout afin de vous proposer des solutions intelligentes.

loading

Transformer et rénover: il n’y a que des avantages

Au fil des années, les besoins en matière de logement évoluent pour les raisons les plus diverses. Il est alors pertinent d’envisager une transformation. Ca vous permet d’entretenir votre bien immobilier sur le long terme. Vous bénéficiez même d’une économie d’impôts pour le maintien de la valeur.

Raisons des transformations et des rénovations:

  • Votre logement répond de nouveau à vos besoins.
  • Vous évitez des réparations d’urgence.
  • Vous maintenez, voire augmentez, la valeur du bien.
  • Ce faisant, vous soutenez votre prévoyance à long terme.

Il s’agit maintenant de réaliser habilement la transformation ou la rénovation en termes de travaux, de temps et de financement.

Les experts de Swiss Life Immopulse mettent leur compétence à votre disposition, tant dans le domaine de la construction que dans celui du financement. Vous pouvez ainsi planifier à temps les modifications, ce qui vous évitera les mauvaises surprises liées aux travaux imprévus souvent plus coûteux.

Les étapes de la transformation:

  1. Recensement des besoins en transformation et rénovation
  2. Planification des coûts, du financement et du moment idéal sur le plan fiscal
  3. Attribution de mandats aux spécialistes du bâtiment
  4. Suivi et réception des travaux

Dans ce petit film, découvrez comment réaliser vos travaux de manière avantageuse, de l’estimation de l’état actuel et de la valeur de votre bien au suivi des travaux, en passant par la planification.

Vous souhaitez rénover votre logement en propriété? Les rénovations sont par ailleurs déductibles des revenus imposables.

Rénover avec le capital du 2me pilier

Vous pouvez utiliser les prélèvements anticipés du 2e pilier pour l'achat d'un logement, mais aussi pour des travaux de rénovation ou de transformation. A condition toutefois que ceux-ci contribuent à préserver la qualité et la valeur de votre bien immobilier. Cela vaut par exemple pour les ravalements de façade, l'assainissement du toit, l'installation d'une cuisine ou d'une salle de bain. La législation n'est toutefois pas très claire. Les prestataires de prévoyance interprètent les possibilités différemment. Il est donc important de clarifier les choses au préalable.

 

Rénover avec le capital du 3me pilier

Un prélèvement partiel pour rénovations d'un logement en propriété est possible jusqu'à 5 ans avant l'âge ordinaire du départ à la retraite. Après cela, seul un prélèvement de la totalité du capital est possible. Il est donc judicieux d'avoir plusieurs comptes de pilier 3a. A cela s'ajoute l'effet fiscal: si vous répartissez les versements sur plusieurs années, vous interrompez la progression fiscale. Vous réduisez donc votre charge fiscale globale. Pour le pilier 3a, il en va de même que pour le 2e pilier. La législation n'est pas très claire concernant l'autorisation d'un prélèvement anticipé pour une rénovation. Les prestataires de prévoyance interprètent les possibilités différemment. Il est donc important de clarifier les choses au préalable.

Les frais d’entretien immobilier peuvent être déduits des impôts. Sauf s'ils apportent une plus-value (ravalement de façade, pose de nouveaux sols par exemple). S’il en résulte une plus-value, due au remplacement d’un linoléum par un parquet par exemple, la part correspondante des frais n’est pas déductible.
 

Pour l'entretien, déduire un forfait ou les frais effectifs ?

Pour déduire de vos impôts des frais de rénovation, vous avez le choix entre le forfait prévu au niveau cantonal et les coûts réels. La règle suivante s'applique dans de nombreux cantons: pour les logements de moins de dix ans, le forfait s'élève à 10% de la valeur locative propre, pour les logements plus anciens à 20%. 

Ce à quoi vous devriez prêter attention :

  • Il n’est pas rentable de faire chaque année des petits travaux d’entretien. Le forfait est déductible, même si vous n'avez pas dépensé un centime. Concentrez plutôt ces travaux sur une seule année et déduisez alors les frais effectifs.
  • Conservez tous les justificatifs des travaux de rénovation que vous n'avez pas pu déduire. En cas de vente ultérieure de votre bien immobilier, vous pourrez faire valoir ces frais dans le cadre de l’impôt sur les gains immobiliers.

  • Répartissez les gros travaux sur deux ans. Dans ce cas, vous pouvez réduire vos impôts pour deux années fiscales.

loading
×