Pour 92% des gens, il est important de pouvoir façonner sa vie en toute liberté de choix. Mais qu’est-ce que les Suisses entendent réellement par «liberté de choix» et dans quels domaines celle-ci est-elle particulièrement importante?

Selon une enquête menée par Swiss Life, les Suisses associent la liberté de choix avant tout au fait de pouvoir «décider par soi-même» (67%) ou d’«avoir le courage de se montrer tel que l’on est (49%). «Prendre des responsabilités» (40%) et «avoir suffisamment de temps» (37%) figurent également parmi les principales réponses données.

Dans leur vie privée, les Suisses estiment qu’il est important de «pouvoir dire “non”» (67%), d’«avoir un bon cercle d’amis» (62%) ou de pouvoir «dire ce que l’on pense» (60%). La santé joue elle aussi un rôle décisif, en particulier la «santé mentale» (72%). Dans la vie professionnelle, les principaux facteurs de liberté de choix sont «l’estime vis-à-vis des propres capacités» (68%) et la possibilité de «prendre ses propres décisions dans son propre domaine» (58%).

Certains facteurs sont en revanche considérés comme restrictifs à la liberté de choix, notamment le fait d’avoir «trop peu de temps» ou «un salaire trop bas» ainsi que «le manque de postes vacants pour les personnes de plus de 50 ans», «les frais de maladie et de soins» et le «nombre croissant d’obligations imposées par la politique».

Et qu’en pensent les gens dans la rue?

Micro-trottoir sur la liberté de choix

bild_blog_selbstbestimmung_2

La liberté de choix comme raison d’être

Swiss Life souhaite permettre à chacun de vivre selon ses propres choix – notamment par le biais d’un conseil en prévoyance et finances.

Autres articles

Connaissances

Une question d’interprétation: comment les Suisses perçoivent-il leur âge?

Lire plus

Personnes

La femme qui nous amène la mode d’Afrique de l’Ouest

Lire plus

Guide

Daniela et son rêve de devenir propriétaire

Lire plus