Selon une étude Swiss Life menée en 2019, les parents dont le taux d’occupation est réduit ont plus de plaisir au travail, sont moins stressés et se sentent davantage estimés dans leur profession. Un taux d’occupation réduit n’a pas seulement des répercussions positives sur le travail, mais aussi sur le temps passé en famille. Vous souhaitez vous aussi réduire votre temps de travail pour profiter de votre vie familiale en toute liberté? Nous vous montrons les avantages d’une réduction du taux d’occupation et les risques à prendre en compte.

Compensation parfaite

Le travail permet de trouver un équilibre face à l’éducation des enfants. Mais l’inverse est aussi vrai: une personne qui consacre 100% à son travail ou à l’éducation de ses enfants et à son ménage profite moins de cet équilibre. Le travail à temps partiel permet donc de maintenir un équilibre entre vie familiale et travail. Utilisez de ce supplément de temps pour le consacrer à vous ou à votre famille, pour pratiquer de nouveaux hobbys, poursuivre vos projets ou profiter tout simplement d’une journée de far niente dans votre hamac!

Dans 62% des ménages avec enfant(s), un parent occupe déjà un poste à taux d’occupation réduit. Les familles optent pour le temps partiel parce qu’elles espèrent en retirer un équilibre optimal entre vie professionnelle et accompagnement des enfants.

Moins de frais de garde

Plus votre taux d’occupation est faible, plus vous avez de temps pour votre famille et vos enfants. Ainsi, avec moins d’heures au travail, vous pouvez éventuellement renoncer à des jours supplémentaires dans une garderie.

En Suisse, près de deux tiers (64%) des enfants de moins de 13 ans sont confiés à une garde extrafamiliale. Pour les 0 à 3 ans, la proportion est de 71%; pour les 4 à 12 ans de 60%.

Un temps précieux avec les enfants

N’est-il pas merveilleux de voir grandir ses propres enfants? De voir leurs premiers pas, d’entendre leurs premières paroles? Aucun parent ne voudrait rater ça. Grâce au travail à temps partiel, vous pouvez passer plus de temps avec vos enfants et les voir évoluer de près.

Une meilleure qualité de vie

Chacun doit décider lui-même ce que signifie «davantage de qualité de vie». Plus de temps pour la famille? Pour les loisirs? Pour parcourir le monde? Quoi qu’il en soit: avec un travail à temps partiel, vous avez certes moins de salaire à disposition, mais dans le meilleur des cas, vous pouvez quand même améliorer votre qualité de vie. Vous souhaitez planifier votre budget? Nos experts sont là pour vous.

Calculateur de temps partiel

Vous souhaitez vous aussi profiter de ces avantages et travailler à temps partiel? Découvrez rapidement et facilement les conséquences sur votre budget et votre prévoyance.

Davantage de temps pour des formations continues

Vous souhaitez changer d’orientation professionnelle, rafraîchir vos connaissances ou élargir vos horizons? Heureusement, il existe de nombreux prestataires de formations continues en Suisse. Si votre employeur actuel accepte un taux d’occupation réduit ou si vous trouvez un emploi à temps partiel dans une autre entreprise, vous disposez de suffisamment de temps pour parfaire votre formation et relever ainsi de nouveaux défis.

Retour simplifié à la vie professionnelle

Une femme qui ne sort pas complètement de la vie active a nettement moins de mal à reprendre le travail après un congé de maternité. En revanche, si elle tourne le dos à son travail pendant plusieurs années, elle peut éprouver des difficultés à réintégrer le marché du travail.

Budget familial commun

Est-il important pour vous et votre partenaire de contribuer ensemble au budget du ménage et d’être tous les deux indépendants et dépendants à la fois? La solution: un poste à temps partiel pour éviter toute discussion en matière de finances.

Lacune de prévoyance plus faible

Avec un travail à temps partiel, vous versez moins d’argent à l’AVS et à la caisse de pensions et aurez moins de prestations à la retraite ou en cas d’invalidité. Si le revenu est inférieur à 21 330 francs, les cotisations à la caisse de pensions sont même nulles (état: 2020).

Notre conseil: travaillez au moins à 60% à temps partiel pour obtenir le revenu minimum requis par la caisse de pensions. Ainsi, votre argent continuera d’être versé dans la prévoyance et les lacunes de prévoyance seront moindres. Vous pouvez les combler, par exemple en effectuant un rachat entièrement déductible des impôts dans la caisse de pensions. Le pilier 3a est une autre solution pour épargner pour vos vieux jours tout en assurant vos arrières en cas d’incapacité de gain et de décès.

Vorteile-Teilzeit_01

Travail à temps partiel: lacunes de prévoyance?

Malgré de nombreux avantages, le passage à un temps partiel mérite mûre réflexion. En matière de prévoyance notamment, il comporte quelques risques. Connaître ces risques permet cependant de gérer sa prévoyance en toute liberté de choix et d’envisager son avenir financier avec sérénité.

Série

Familles et temps partiel

Le temps partiel est populaire en Suisse: plus d’un tiers des actifs du pays renonce sciemment à un taux d’occupation de 100%, la plupart du temps pour élever les enfants, assurer des obligations familiales ou suivre une formation continue.

Sources: Unsplash

Autres articles interessantes

Connaissances

Le temps partiel a le vent en poupe auprès des familles

Lire plus

Connaissances

Travailler à temps partiel: réduire son taux d’occupation, la clé du bonheur?

Lire plus

Guide

Travail à temps partiel: 9 bons conseils sur la réduction du temps de travail

Lire plus