Romain Basquin est conseiller en prévoyance. Le secret de son succès réside dans la qualité de son écoute: «C’est le seul moyen de connaître les besoins de mes clientes et clients». Mais Romain n’est pas seulement un conseiller performant. Ce jeune père de famille possède son propre restaurant qu’il dirige avec sa femme. Nous avons réalisé un portrait en vidéo de ce sympathique personnage aux multiples talents.

Malgré ses engagements, Romain profite dans sa vie d’une grande flexibilité lui permettant d’allier les moments derrière le comptoir de son restaurant, les entretiens de prévoyance avec ses clients et les promenades en poussette avec sa fille de 18 mois.

Veuillez accepter les cookies marketing afin de pouvoir voir la vidéo. Paramètres des cookies

Comment est-ce de travailler pour Swiss Life? 

Swiss Life m’offre la possibilité de m’épanouir pleinement sur le plan professionnel. J’apprécie la liberté d’organiser mes objectifs et tâches en fonction de mon style de vie et de mes envies. Je trouve cette flexibilité particulièrement précieuse en tant que père.

J’ai récemment pris un nouveau poste dans une autre région, ce qui m’offre non seulement de nouvelles perspectives professionnelles, mais aussi l’opportunité de me développer personnellement.

Que faisais-tu avant de rejoindre Swiss Life? 

Avant de rejoindre Swiss Life, je travaillais dans la vente en Suisse et au Canada. En fait, c’est moi qui ai téléphoné à Swiss Life: j’ai posé directement la question des possibilités d’emploi avant qu’on me propose un entretien d’embauche. Je travaille ici depuis 2014. 

Qu’est-ce qui te plaît particulièrement dans ton travail? 

J’ai beaucoup de plaisir à mener des conseils globaux avec mes clientes et clients, des hypothèques aux conseils en caisse de pensions adéquats. Ce qui est particulièrement agréable, c’est de pouvoir m’organiser en fonction de la disponibilité de chacun. Je mène mes entretiens de conseil chez la cliente ou le client, par visioconférence ou dans un café au coin de la rue.  

Un homme en tenue de bureau écrit quelque chose sur un bloc-notes.
Ma plus grande réussite en tant que conseiller est de gagner la confiance de mes clientes et clients.

Quelle a été ta plus grande réussite en tant que conseiller?  

Ma plus grande réussite en tant que conseiller est de gagner la confiance de mes clientes et clients. J’y parviens avant tout grâce à mon empathie.

Je me mets à la place de mon interlocuteur. Je comprends ainsi quels sont ses besoins, et quels sont les conseils et possibilités que je peux lui proposer lors de l’entretien conseil. 

Je suis également très fier d’avoir obtenu mon diplôme IAF; Swiss Life m’a permis de le faire. La formation a considérablement renforcé mes compétences de conseiller.

Que recommanderais-tu aux candidates et candidats?  

La jeune génération en particulier s’attache de plus en plus à gérer ses revenus et son mode de travail en toute liberté de choix. Chez Swiss Life, il n’y a aucune limite à cet égard, que ce soit en termes de rémunération ou d’organisation de son travail. Cette flexibilité pourrait s’avérer très importante pour les futurs conseillers et conseillères.

Que fais-tu durant ton temps libre?   

J’aime passer beaucoup de temps avec ma fille de 18 mois ou aider ma femme à gérer notre restaurant. 
Actuellement, je m’occupe également de remettre en état un appartement et de m’assurer que tout fonctionne parfaitement pour la location saisonnière. J’aime être productif, même en dehors de mon travail, et relever de nouveaux défis.

Que signifie pour toi la liberté de choix?  

Pour moi, la liberté de choix, c’est ne pas être contraint par des horaires de travail rigides et pouvoir travailler de manière flexible. Par exemple, je ne peux pas prédire quand je commencerai ou arrêterai de travailler la semaine prochaine, car cela varie toujours. 

Je me sens très à l’aise à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes et de m’occuper des différents besoins de mes clientes et clients. Cela me donne un sentiment de liberté et me permet de progresser dans mon travail quotidien. En plus, cela me permet de ne pas voir le temps passer. J’ai l’impression d’avoir commencé chez Swiss Life hier.

Un homme en cravate regarde la caméra. Derrière lui, on voit un bateau qui jette l’ancre.
Romain Basquin

Romain Basquin travaille depuis neuf ans chez Swiss Life. Actuellement, il conseille la clientèle privée et la clientèle Entreprises de l’agence générale de Morges-La Côte en Suisse romande. La grande force de Romain est d’être à l’écoute de ses clientes et clients et de savoir ainsi exactement ce qu’ils veulent.

Vous aussi, vous souhaitez devenir conseillère ou conseiller?

Alors, postulez dès maintenant et donnez un nouvel élan à votre carrière.

Autres articles interessantes

Personnes

Valbona Veseli: Ma force, c’est mon faible pour les gens.

Lire plus

People

Ramon Stadelmann: Whether in my private life or in my day-to-day work, I always remain confident.

Lire plus

Personnes

Reconversion professionnelle: de l’informatique à l’assurance

Lire plus