Vous avez décroché votre premier emploi, signé le contrat de location de votre premier appartement et acheté votre propre voiture? Félicitations, vous entrez officiellement dans la vie d’adulte, ce qui implique une grande part de responsabilité mais aussi d’indépendance vis-à-vis de maman et papa. Cela vaut également pour l’assurance maladie: maintenant, vous pouvez décider vous-même où et comment vous souhaitez vous assurer en cas de maladie.

Vous entrez dans la vie adulte et êtes prêt à assumer la responsabilité de votre vie en toute liberté de choix? Parfait. A partir de 18 ans, vous pouvez notamment choisir vous-même la caisse maladie qui vous convient le mieux et vous assurer de manière optimale en cas de maladie. Et peut-être même opter pour quelque extras: qui dirait non à un petit coup de pouce financier pour une nouvelle paire de lunettes ou un abonnement de fitness?

Vous êtes intéressé mais ne connaissez rien aux caisses maladie?
Alors commençons par l'essentiel.

Caisse maladie en Suisse: bon à savoir

En Suisse, le système de caisse maladie se compose de deux parties: l'assurance de base et diverses assurances complémentaires.

Que dois-je savoir sur l’assurance de base?

  • Si vous vivez en Suisse, l’assurance de base est obligatoire pour vous.
  • L’assureur maladie peut être choisi librement – vous optez pour le prestataire qui vous convient le mieux.
  • Aucune caisse maladie n’a le droit de vous refuser dans l'assurance obligatoire.
  • Il est possible de changer de prestataire d’assurance maladie chaque année jusqu’à fin novembre.
  • Certes, le montant des primes diffère d’un prestataire à l’autre, mais tous proposent les mêmes prestations dans l’assurance de base. Le montant de votre prime dépend de votre lieu de domicile, de votre l’âge, du modèle d’assurance et de la franchise.
  • La maladie, l’accident et la maternité sont couverts par l’assurance de base. Si vous travaillez plus de huit heures par semaine pour le même employeur, vous êtes assuré via ce dernier contre les accidents. Une couverture accidents supplémentaire via l’assurance de base n’est alors pas nécessaire.

Qu’est-ce qu’une franchise?

La franchise est la part que tout adulte en Suisse est tenu d’assumer annuellement pour ses frais de traitement. Les assurés ont le choix entre une franchise de 300, 500, 1000, 1500, 2000 ou 2500 francs. Ils prennent donc à leur charge au minimum 300 francs et au maximum 2500 francs sur leurs frais de traitement par an.

Quels sont les avantages d’une franchise élevée?

Plus la franchise est élevée, plus la prime d’assurance est avantageuse. Vous vous sentez en pleine forme et vous attendez à avoir peu de frais médicaux? Vous devriez alors opter pour une franchise plus élevée, ce qui vous permettra d’économiser des primes.

Attention toutefois: soyez prudent et gardez toujours un petit pécule de côté. Si contre toute attente, vous deviez consulter à plusieurs reprises, vous devriez être en mesure de payer la quote-part sans problème.

Qu’est-ce que la quote-part?

La quote-part est due dès que la franchise que vous avez choisie a été épuisée pour l’année en cours. A partir de ce moment, vous ne supportez plus que 10% de vos frais de traitement, mais 700 francs au maximum par année civile. Cette quote-part est la même pour tous, indépendamment du montant de la franchise choisie.

Quel modèle d’assurance choisir?

Il existe différentes variantes d’assurance de base obligatoire: le libre choix du médecin, le modèle HMO, le modèle du médecin de famille et le modèle Telmed.

Libre choix du médecin
Comme son nom l’indique: dans ce modèle, vous pouvez choisir le médecin que vous souhaitez consulter. Par exemple, en cas de maux de tête réguliers, vous pouvez vous rendre directement chez un spécialiste. L’inconvénient: ce modèle est le plus cher. L’avantage: c’est le plus flexible.

Modèle HMO
HMO est l’abréviation de «Health Maintenance Organization», en français «organisation de maintien de la santé». Dans ce modèle d’assurance, en cas de maladie, vous devez toujours d’abord vous rendre dans un cabinet HMO défini. Font exception à cette règle les situations d’urgence, l’examen gynécologique annuel préventif et les examens de contrôle chez un ophtalmologue. L’inconvénient: votre choix de médecin est limité. L’avantage: vous bénéficiez d’un rabais élevé sur les primes.

Modèle du médecin de famille
Vous appréciez votre médecin de famille et souhaitez toujours commencer par le consulter avant de vous rendre chez un autre spécialiste? Dans ce cas, le modèle du médecin de famille est ce qu’il vous faut. Dans ce modèle également, les urgences, l’examen gynécologique annuel préventif ainsi que les examens de contrôle chez un ophtalmologue font exception. Pour tout le reste, vous êtes tenu de toujours consulter en premier votre médecin de famille en cas de maladie. L’inconvénient: le choix du médecin de famille n’est pas totalement libre; la caisse-maladie a ici un droit de regard. L’avantage: vous bénéficiez d’un rabais élevé sur les primes.

Modèle Telmed
Vous aimez téléphoner? Alors ce modèle est certainement le bon pour vous. En cas de problèmes de santé, vous contactez toujours en premier lieu la hotline médicale. Celle-ci vous conseille et vous recommande les prochaines étapes. L’inconvénient: le diagnostic à distance est souvent difficile. L’avantage: c’est le modèle d’assurance le plus avantageux.

Que dois-je savoir sur les assurances complémentaires?

  • Les assurances complémentaires complètent votre couverture grâce à des assurances d’hospitalisation et de soins ambulatoires.
  • Elles sont facultatives.
  • Un examen de l’état de santé est effectué avant la conclusion d’une assurance complémentaire.
  • Souscrivez l’assurance complémentaire tant que vous êtes en forme et que vous n’avez pas de problème de santé, sinon l’admission sera plus difficile. 
  • Les prestataires d’assurances complémentaires ont le droit de vous refuser: si vous êtes déjà malade, il se peut que vous soyez refusé ou qu’il y ait des exclusions pour la maladie en question.
  • Une assurance complémentaire ne doit pas nécessairement être conclue auprès du prestataire de l’assurance de base.
  • Les assurances complémentaires intéressantes pour les jeunes adultes sont celles qui concernent les abonnements de fitness, les aides visuelles et les vaccinations.
 
Sources: Joshua Earle, Unsplash

Convenir d’un rendez-vous de conseil

Demandez un conseil et faites le plein de connaissances en matière d'assurance. Soit confortablement chez vous, soit directement dans nos bureaux, soit par chat vidéo, en toute décontraction. A vous de décider!

Autres articles interessantes

Guide

Adieu, papa et maman! Douze bons conseils pour les jeunes afin de gérer son ménage

Lire plus

Personnes

La vie de Laila: étudiante et mère à temps plein

Lire plus

Personnes

«Coyote» de l’épargne, minimalisme et prévoyance individuelle: une équation impossible?

Lire plus